APRES LA COURSE EN TETE DE FILLON, QUELLE PLACE POUR LA SOCIETE CIVILE ?

Une fois encore, l’actualité politique s’emballe au-delà de ce que tous avaient anticipé : alors que le peuple de droite a été invité à choisir son candidat, Nicolas Sarkozy, vainqueur pressenti est éliminé, François Fillon fait la course en tête et Alain Juppé est qualifié mais en position difficile. Nicolas Sarkozy n’a eu d’autres choix que de suggérer qu’il tirait sa révérence politique, avec une élégance à saluer d’ailleurs.