Ethique et Politique

Depuis le début de « l’affaire Ferrand » et à présent celle des présumés emplois fictifs du Modem qui prend une ampleur nouvelle, l’opinion publique est à nouveau plongée, à son corps défendant, dans les affres de mauvais feuilletons politico-médiatiques. Nombreux sont les citoyens lassés par cet air de déjà vu, qui sème le trouble dans les troupes en marche et rappelle une campagne présidentielle douloureuse aux électeurs des Républicains. 

Bienvenue Monsieur le Président !

En vous confiant les clés de la Maison France, nous vous avons donné notre confiance.

Vous nous avez demandé d’avoir de l’audace, et nous vous garantissons que nous n’en sommes pas dépourvus.

Mais de l’audace, il vous en faudra aussi pour vaincre toutes les résistances qui vont s’opposer à votre volonté. Il va falloir rallumer la lumière, redonner le souffle qui depuis tant d’années manque à l’action politique et faire émerger le monde nouveau que nous sommes nombreux à appeler de nos vœux.

Il ne nous appartient pas de vous dire ce que vous devez faire, mais il nous revient d’exprimer ce que nous souhaitons.

Emmanuel Macron, le Président d’une France explosive

Après les primaires à droite puis les primaires à gauche, la campagne présidentielle aura paru bien longue à nos concitoyens. Lassés de mois de rebondissements en tous genres, ils viennent de trancher.

Emmanuel Macron est élu huitième Président de la Vème République, avec un très beau score d’environ dépassant 65 % des suffrages exprimés, représentant plus de 20 millions de voix. La participation serait en baisse à 74,7% selon Ipsos et le nombre de votes blancs atteindrait environ 12% des suffrages.

Conséquences du séisme du 1er tour de la présidentielle sur la vie politique française

Enfin ! Les résultats du premier tour des élections présidentielles sonnent le glas d’une campagne très décevante sur le fond et très pesante sur la forme. Les électeurs placent donc Emmanuel Macron en tête avec plus de 8,5 millions de vote, devant Marine Le Pen qui totalise, pour sa part, plus de 7,6 millions de suffrages.

Ce scrutin consacre un triple séisme politique, dessinant ainsi la carte d’un nouveau monde porteur des complexités françaises mais ouvrant la voie à une période inédite d’incertitudes.